Empreintes d'espaces gaelleberrehouc.com
         
Empreintes d'espaces
Un nouveau lieu d’échange et d’animation culturelle voit le jour à Montpellier.
Un nouvel espace, en lieu et place d’un autre : un ancien garage Peugeot situé 6 rue Levat, à deux pas de la Gare St Roch.

A la veille du lancement des travaux de transformation, dans l’atmosphère silencieuse d’un midi en plein cœur de l’été, c’est une véritable rencontre qui s’opère. Avec un lieu. Mais presque aussi avec une personne.

Avec la complicité de Pierre Serre, Directeur de la Publication de la Gazette et sur l’impulsion de l’architecte Anne-Laure Caggini, Gaëlle Berréhouc, photographe montpelliéraine, propose ici une déambulation poétique dans ce lieu à la veille de sa transformation.

Une tentative de saisir les empreintes du temps, de transcrire la mémoire d’un espace, en transparences, flous et reflets.

Dans l’odeur acre de résidus d’essence chauffés sous la verrière, dans les reflets-miroirs des flaques d’huile, c’est toute l’atmosphère et la vie de ce garage qui résonnent dans le silence.
Sur le cambouis du compresseur presque démonté, les empreintes digitales du garagiste. Au sol, une étiquette échouée. Ici, des casiers démontés répertorient méticuleusement boulons et écrous. Là, calant un bout de toit, un plaque minéralogique avalée sous la rouille. On croit entendre l’écho des outils, le vrombissement des compresseurs.
Autant d’empreintes d’un temps passé saisis avant la transformation du garage en un nouveau lieu de vie.
Top